Tous les articles par Alexandre

Rancher 2.6 et docker-compose

En complément de Certificat Let’s Encrypt sur réseau local qui montre comment centraliser une génération privée de certificat, pour Kubernetes, voici un article sur comment monter un homelab simplement avec Rancher et docker-compose.

+

Docker-compose vs Kubernetes

Pourquoi Docker-compose plutôt que Kubernetes? Pour une question de ressource.

Rancher est très gourmand si en plus vous rajoutez Kubernetes votre micro serveur ou raspberry pi va tomber. il faudra déjà compter minimum 2 cpu et 4go de ram.

Enfin, c’est du test, donc du jetable.

Comment

Ci-dessous un docker-compose.yml reprenant l’exercice.

Vous y trouverez:

  • Traefik en tant que gateway et générateur de certificat ssl DNS-01 avec ici le provider Namecheap
  • Rancher en version stable
  • whoami pour tester la génération de certificat

Détails

Il y a plusieurs subtilités,

Rancher 2 impose le ssl à son niveau, donc vous devez pouvoir faire:

Browser ↔️ ssl let’s encrypt ↔️ Traefik ↔️ ssl (let’s encrypt ou pas) ↔️ rancher

Dans notre cas, avec docker-compose avec Traefik et sans accès public au serveur seul un certificat auto-signé au niveau rancher est possible. Il faut donc passer à –serverstransport.insecureskipverify=true.

Et enfin toute la partie label permettant de faire du proxy passthrough.

Tips

     profiles:
      - donotstart

Permet de gérer des profiles d’execution dans docker-compose, dans notre cas il nous permet surtout de ne pas executer directement whoami, de l’ignorer.

 restart: always

Attention, L’option restart ne marche que avec l’executable docker-compose (ici en 2.12), pas avec le plugin docker.

Nativescript 6 with Angular 10

[Reminder] With Nativescript 7 released, this article is now meaningless.

Sources:

As of August 28, 2020, standard installation produce an angular 8 application.

The purpose of this article is to generate a functional application with angular 10.

Install NativeScript release candidate

npm i -g [email protected]

Generate a hello-world application

nsc create sampleapp –template @nativescript/template-hello-world-ng

use SASS by default

  1. install node-sass :
    npm i --save-dev node-sass
  2. rename app.css in app.scss
  3. replace in app.scss :
@import "[email protected]/theme/css/core.css";
@import "[email protected]/theme/css/default.css";

by

@import "[email protected]/theme/core";
@import "[email protected]/theme/default";
  1. change in angular.son
{
  "$schema": "./node_modules/@angular/cli/lib/config/schema.json",
  "version": 1,
  "newProjectRoot": "projects",
  "cli": {
    "defaultCollection": "@nativescript/schematics"
  },
  "projects": {
    "hello-world": {
      "root": "",
      "sourceRoot": "src",
      "projectType": "application",
      "prefix": "ns",
      "schematics": {
        "@nativescript/schematics:component": {
          "style": "scss"
        }
      }
    }
  },
  "defaultProject": "hello-world"
}

Add a login page

ng generate component login
ng generate service services/user
ng generate class models/user --type=model

Test your application

nsc run ios –emulator

Docker buildx configuration unix

Buildx et BuildKit apportent beaucoup en rapidité de génération d’image docker.

Voici un petit guide pour activer Buildx par défaut.

éditer votre daemon.json et relancer docker

{
"experimental" : true,
"debug" : true,
"features" : {
  "buildkit" : true
 }
}

Ensuite pour que buildx soit le builder par défaut:

docker buildx install

et pour désinstaller

docker buildx uninstall

Pour fonctionner avec docker-compose, la première version compatible est la 1.25.0 avec son flag COMPOSE_DOCKER_CLI_BUILD=1 permettant d’utiliser directement la commande docker à la place de bibliothèque docker_py.

exemple de commande:

COMPOSE_DOCKER_CLI_BUILD=1 docker-compose build

ou exporter la variable COMPOSE_DOCKER_CLI_BUILD au préalable.